Passer au contenu Début du contenu
Veuillez noter que l’utilisation d’adresses courriels du gouvernement du Canada n’est pas permise afin de créer, appuyer ou signer une pétition électronique.
M’abonner au fil RSS

e-723 (Conduite avec facultés affaiblies)

42e législature
Lancée par Jordan Burden de Fredericton (Nouveau-Brunswick) le 10 janvier 2017 à 16 h 10 (HAE)
mots-clés
8545-421-7-20 Réponse du gouvernement au sujet de la conduite avec facultés affaiblies
Conduite avec facultés affaiblies
Homicide commis au volant d'un véhicule
Peines minimales
Réponse du gouvernement déposée

Pétition à la Chambre des communes en Parlement assemblée

Attendu que :
  • les lignes directrices actuelles qui régissent les peines en vertu de l’article 255 du Code criminel ne semblent pas dissuader les récidivistes de l’alcool au volant;
  • les juges ont affirmé dans leurs tribunaux que leurs mains sont liées par les lignes directrices sur la détermination des peines;
  • le nombre de victimes blessées ou tuées dans un accident causé par un conducteur aux facultés affaiblies ou impliquant un conducteur aux facultés affaiblies n’a aucune incidence sur la sentence;
  • la suspension du permis de conduire ne semble pas dissuader les récidivistes;
  • une sentence minimale a été établie au titre du paragraphe 255(1), mais aucune sentence minimale n’a été établie pour les infractions liées à la conduite avec facultés affaiblies au titre des paragraphes 255(2) et 255(3).
Nous, les soussignés, citizens of Canada, demandons à la Chambre des communes en Parlement assemblée to:
1. d’augmenter les peines prévues au titre du sous-alinéa 255(1)a)(i) à 2 000 $, au sous-alinéa 255(1)a)(ii) à 5 000 $ plus 120 jours d’emprisonnement, au sous-alinéa 255(1)a)(iii) à 10 000 $ plus un an d’emprisonnement et une interdiction de conduire à vie;
2. d’établir des sentences minimales de cinq ans pour une infraction au paragraphe 255(2) et de 10 ans pour une infraction au paragraphe 255(3), pour chaque victime, devant être purgées consécutivement;
3. d’autoriser la mise à la fourrière d’un véhicule conduit par un individu et la saisie du véhicule en question à la suite d’une condamnation, peu importe qui en est le propriétaire;
4. d’imposer l’utilisation d’un antidémarreur éthylométrique à toute personne condamnée en vertu de l’article 255 pendant une période minimale de deux ans après sa peine d’emprisonnement;
5. d’accuser au titre du paragraphe 255(1) toute personne qui autorise sciemment et délibérément une autre personne ayant les facultés affaiblies à conduire son véhicule;
6. d’abolir les condamnations avec sursis ou les détentions à domicile pour toute personne condamnée en vertu de l’article 255;
7. d’appliquer des suramendes compensatoires.
Fredericton
Libéral
Nouveau-Brunswick
Pétition présentée à la Chambre des communes le 19 juin 2017 (No de pétition 421-01549)
Réponse du gouvernement déposée le 18 septembre 2017 (Document parlementaire no 8545-421-20)
Ouverte pour signature : 10 janvier 2017 à 16 h 10 (HAE)
Fermée pour signature : 10 mai 2017 à 16 h 10 (HAE)
Province / Territoire
Signatures
Alberta
44
Colombie-Britannique
24
Île-du-Prince-Édouard
6
Manitoba
4
Nouveau-Brunswick
393
Nouvelle-Écosse
14
Ontario
73
Québec
29
Saskatchewan
50
Terre-Neuve-et-Labrador
14
Territoires du Nord-Ouest
1
Autres pays
4
Avis relatif aux pétitions électroniques