Passer au contenu
Début du contenu
Start of content

e-3935 (Affaires étrangères)

Pétition électronique
Lancée par Quincy Ross de St-Lazare (Québec)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition au gouvernement du Canada

Attendu que:
  • Le 6 juin 1944, ou jour J, 14 000 Canadiens ont débarqué sur la plage de Juno. Ce jour-là a fait 1 096 victimes canadiennes, dont 381 morts;
  • Foncim construit un condominium de 70 unités juste à l’est du Centre Juno Beach (CJB), entre le musée et la rivière Seulles;
  • Le CJB n’a pas été consulté sur le projet, ni par l’ancien maire, qui a accordé le permis, ni par le promoteur;
  • Le terrain des dunes appartenant à Foncim est enclavé, et le promoteur s’est vu légalement accorder l’accès à son chantier de construction par la seule route qui y mène, celle du CJB;
  • Le Centre a payé pour la construction de cette route sur un terrain qui lui a été loué pour 99 ans par la ville de Courseulles-sur-Mer dans le seul but de permettre aux visiteurs d’accéder au Centre;
  • Un huissier pourrait arriver à tout moment pour demander l’accès à la route. On estime que 850 véhicules de construction accéderont à la route pendant les 22 mois du projet. Or, la route n’a pas été construite pour supporter le poids excessif de véhicules de construction;
  • Ce projet de construction limitera l’accès au musée et portera atteinte à la capacité du musée de gérer les activités quotidiennes et les cérémonies internationales annuelles;
  • Par-dessus tout, la construction de condos de luxe en bord de mer est une atteinte au devoir de mémoire que nous devons à ces soldats, et une insulte à leur sacrifice.
Nous soussignés, Canadiens et Canadiennes, prions le gouvernement du Canada de s’opposer au projet de construction de condos sur le site du débarquement de Juno Beach et d’intervenir auprès du promoteur immobilier français Foncim par voie diplomatique en prenant contact avec le gouvernement français.

Réponse du ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale

Signé par (ministre ou secrétaire parlementaire) : L'honorable Lawrence MacAulay

La côte normande de la France est une terre sacrée pour le Canada, la France et les pays alliés qui ont contribué à sa libération. Le jour J et la bataille de Normandie ont été le théâtre de certains des plus importants affrontements militaires du Canada pendant la Seconde Guerre mondiale, et de nombreux Canadiens y ont fait le sacrifice ultime pour défendre la France.

Des milliers de soldats, de marins et d'aviateurs canadiens ont participé à l'invasion du jour J. Parmi les Canadiens qui ont pris part aux combats le 6 juin 1944, plus de 1 000 ont été blessés et 359 ont perdu la vie. Cet événement revêt une immense signification historique et vénérable pour les vétérans, leur famille et tous ceux et celles qui visitent les lieux du débarquement, en particulier Juno Beach, la portion de 10 kilomètres de la côte normande où les Canadiens ont débarqué.

Cet engagement ferme à se souvenir, à ne jamais oublier, a inspiré le regretté fondateur Garth S. Webb, qui était lui-même un vétéran canadien de la Seconde Guerre mondiale et du jour J, à mobiliser d'autres vétérans et leur famille pour créer le Centre Juno Beach. Ils ont eu la vision et la persévérance de créer ce lieu commémoratif et de transmettre fièrement le flambeau du souvenir à la nouvelle génération.

Le Centre Juno Beach, qui compte parmi les plus importants monuments et musées à l'extérieur du Canada consacrés aux Canadiens qui ont servi pendant la Seconde Guerre mondiale, est un phare qui met fièrement en lumière leurs sacrifices et leurs réalisations.

Le gouvernement du Canada soutient le Centre Juno Beach depuis sa création et demeure résolu à poursuivre l'important travail visant à perpétuer le souvenir des contributions des Canadiens à la libération de l'Europe pendant la Seconde Guerre mondiale. Anciens Combattants Canada fournit annuellement du financement au Centre Juno Beach et, en date du 31 mars 2022, a versé des contributions totalisant 13,185 $ millions de dollars.

En avril 2022, le ministre des Anciens Combattants Canada s'est rendu à Juno Beach avec des collègues de la Chambre des communes pour constater sur place les répercussions que le projet de condominiums proposé aurait sur le Centre Juno Beach. Pendant son séjour, le ministre des Anciens Combattants a rencontré des membres de l'Association du Centre Juno Beach, le maire de Courseulles-sur-Mer, les amis du Centre Juno Beach et des représentants du Canada en France. Le ministre des Anciens Combattants a également rencontré le ministre délégué auprès du ministre des forces armées responsable de la commémoration et des vétérans au sein du gouvernement français. Tous ont convenu de l'importance pour le Canada et la France d'honorer le sacrifice des soldats canadiens tombés à Juno Beach en 1944.

Anciens Combattants Canada travaille en étroite collaboration avec toutes les parties, y compris les représentants du gouvernement français à l'échelle nationale, régionale et locale pour trouver une solution.

Ouverte pour signature
29 mars 2022 à 10 h 44 (HAE)
Fermée pour signature
28 mai 2022 à 10 h 44 (HAE)
Présentée à la Chambre des Communes
Peter Schiefke (Vaudreuil—Soulanges)
6 juin 2022 (Pétition n° 441-00516)
Réponse du gouvernement déposée
20 septembre 2022
Photo - Peter Schiefke
Vaudreuil—Soulanges
Caucus Libéral
Québec
Avis relatif aux pétitions