Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-3835 (Santé)

Pétition électronique
Lancée par Judith Coates de Toronto (Ontario)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition au gouvernement du Canada

Attendu que :
  • Une recherche indépendante menée en Finlande et en Italie révèle que les exigences en matière de tests avant le départ sont susceptibles d’être inefficaces pour arrêter ou même limiter la propagation du variant Omicron (Oxera et Edge Health, 26 janvier 2022);
  • Plus de 80 % des Canadiens sont entièrement vaccinés;
  • Tous les Canadiens doivent être entièrement vaccinés pour monter à bord d’un aéronef dans un aéroport canadien;
  • L’obligation d’effectuer des tests PCR à l’arrivée est le principal obstacle au rétablissement complet de l’industrie canadienne du voyage international;
  • Un nombre croissant de problèmes sont signalés par les voyageurs canadiens, notamment l’inexactitude des tests PCR (faux positifs), leur prix exorbitant, la contrefaçon de tests et la corruption, certains laboratoires engagés par les centres de villégiature fournissant des résultats falsifiés afin que les clients prolongent leur séjour à leurs frais;
  • La liste des pays qui ont supprimé l’obligation pour les voyageurs vaccinés d’obtenir un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 avant le départ s’allonge et comprend notamment le Royaume-Uni, l’Irlande, la Suède, l’Espagne, l’Allemagne et le Danemark.
Nous, soussignés, citoyens et résidents du Canada, prions le gouvernement du Canada de supprimer l’obligation pour les voyageurs canadiens d’obtenir un résultat négatif au test PCR pour rentrer au Canada.

Réponse du ministre de la Santé

Signé par (ministre ou secrétaire parlementaire) : Adam van Koeverden

Le gouvernement du Canada a mis en place un cadre à plusieurs niveaux de mesures relatives aux voyages et aux frontières pour protéger les Canadiens en empêchant les voyages de constituer une source de propagation de la COVID-19 et de ses variants.

Les ajustements aux mesures frontalières du Canada sont rendus possibles par un certain nombre de facteurs, notamment le taux élevé de vaccination au Canada, la disponibilité et l’utilisation croissantes de tests rapides pour détecter l’infection, la disponibilité de plus en plus grande de traitements contre la COVID-19 au pays. Les mesures de dépistage exigées des Canadiens à leur retour ont été éclairées par les données disponibles, les considérations opérationnelles, les preuves scientifiques et la surveillance de la situation épidémiologique au Canada. Le régime de test nous permet de poursuivre efficacement le séquençage génétique et d’identifier tout variant préoccupant potentiel.

Selon des données récentes, la dernière vague de COVID-19 a dépassé son pic au Canada, et le taux d’importation de la maladie à la frontière a également considérablement diminué. C’est pourquoi le gouvernement du Canada a réévalué et adapté ses mesures frontalières.

À compter du 1er avril 2022, le gouvernement du Canada a supprimé l’obligation de subir un test avant l’entrée au Canada pour les voyageurs entièrement vaccinés qui arrivent à un point d’entrée terrestre, aérien ou maritime. Ils restent soumis à un test aléatoire obligatoire à leur arrivée au Canada.

À partir du 25 avril 2022, les enfants âgés de 5 à 11 ans, partiellement ou non vaccinés, qui sont accompagnés d’un parent ou d’un tuteur entièrement vacciné, ne sont plus tenus de subir un test de dépistage de la COVID-19 avant d’entrer au Canada, mais sont sujets à un test aléatoire obligatoire à leur arrivée au Canada.

À moins de faire l’objet d’une exemption (par exemple, les enfants non vaccinés âgés de 5 à 11 ans qui voyagent avec un adulte admissible entièrement vacciné), tous les voyageurs âgés de 5 ans et plus qui ne sont pas considérés comme entièrement vaccinés doivent continuer à subir un test à l'arrivée et au jour 8, fournir un plan de quarantaine, rester en quarantaine pendant 14 jours et fournir la preuve d'un type accepté de résultat de test COVID-19 avant l'entrée:

  • preuve d’un résultat négatif à un test de dépistage antigénique valide, réalisé ou observé par un fournisseur de tests ou un laboratoire agréé, effectué à l’extérieur du Canada le jour avant ou le jour même du départ initialement prévu du vol ou de l’arrivée au Canada par voie terrestre ou maritime;
  • preuve d’un résultat négatif à un test de dépistage moléculaire valide, effectué dans les 72 heures avant l’heure de départ initialement prévue du vol ou de l’arrivée au Canada par voie terrestre ou maritime;
  • preuve d’un résultat positif préalable à un test de dépistage moléculaire valide, effectué au moins dix jours civils, mais pas plus de 180 jours civils, avant l’heure de départ initialement prévue du vol ou de l’arrivée au Canada par voie terrestre ou maritime. Il est important de noter que les résultats positifs des tests antigènes ne seront pas acceptés.

Les enfants âgés de moins de 5 ans ne sont pas tenus de passer le test, quel que soit leur statut vaccinal.

Tout assouplissement ou modification des restrictions frontalières actuelles au Canada est effectué sur la base des dernières preuves scientifiques et en étroite consultation avec nos partenaires provinciaux, territoriaux et internationaux, y compris les intervenants de l’industrie, la priorité absolue étant la santé et la sécurité des Canadiens.

Ouverte pour signature
8 février 2022 à 11 h 13 (HAE)
Fermée pour signature
10 mars 2022 à 11 h 13 (HAE)
Présentée à la Chambre des Communes
Melissa Lantsman (Thornhill)
31 mars 2022 (Pétition n° 441-00325)
Réponse du gouvernement déposée
16 mai 2022
Photo - Melissa Lantsman
Thornhill
Caucus Conservateur
Ontario
Avis relatif aux pétitions