Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-3303 (Environnement)

Pétition électronique
Lancée par Anna Barford de Vancouver (Colombie-Britannique)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition au gouvernement du Canada

Attendu que :
  • Les Canadiens se soucient grandement de la santé des océans et qu’ils sont tributaires d’un écosystème océanique florissant pour survivre;
  • En 2019, plus d’un million de personnes ont circulé au large de la Colombie-Britannique à bord de navires de croisière en route vers l’Alaska;
  • Ces navires génèrent des quantités importantes de polluants nocifs pour la santé humaine, les organismes aquatiques et les écosystèmes côtiers;
  • Les règlements canadiens pris en vertu de la Loi sur la marine marchande du Canada sur le rejet des eaux usées et grises sont beaucoup moins stricts que ceux des États côtiers du Pacifique aux États Unis;
  • Le Canada permet de rejeter des eaux usées dont la quantité de coliformes fécaux est 18 fois plus élevée que les normes de l’Alaska;
  • Le Canada n’oblige pas les navires construits avant 2013 à traiter les eaux usées rejetées;
  • 22 des 25 navires de croisière naviguant au large de la Colombie-Britannique en 2019 avaient été construits avant 2013;
  • La mer des Salish, dans l’État de Washington, est une zone où le rejet des eaux usées est interdit afin de protéger la santé de la population, la qualité de l’eau et les ressources marines sensibles;
  • Le Canada n’a établi aucune zone de vidange interdite au large de la Colombie-Britannique;
  • Le Canada n’exige pas la présence d’observateurs indépendants à bord des navires de croisière, contrairement à l’Alaska;
  • Les règlements moins sévères du Canada incitent les navires de croisière à rejeter les eaux usées au large de la Colombie-Britannique.
Nous, soussignés, citoyens inquiets du Canada, prions le gouvernement du Canada :
1. D'établir des normes relatives aux rejets des eaux usées et grises par les navires de croisière équivalentes ou supérieures à celles de l’Alaska;
2. De désigner des zones de vidange interdite pour cesser la pollution dans les aires maritimes protégées, dans la totalité des mers des Salish et de Great Bear ainsi que dans l’habitat essentiel des espèces menacées et en voie de disparition;
3. D'exiger une surveillance régulière par une tierce partie indépendante lorsque les navires naviguent pour qu’ils respectent les exigences relatives aux rejets.
Ouverte pour signature
31 mars 2021 à 9 h 55 (HAE)
Fermée pour signature
30 avril 2021 à 9 h 55 (HAE)
Photo - Gord Johns
Courtenay—Alberni
Caucus Nouveau Parti démocratique
Colombie-Britannique
Avis relatif aux pétitions