Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-3242 (Affaires sociales et égalité)

Pétition électronique
Lancée par Stan Tataryn de Winnipeg (Manitoba)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition à la Chambre des communes

Attendu que :
  • Les diverses lois qui font référence à la « haine » ne la définissent pas;
  • La Cour suprême a expliqué le sens du terme dans différentes affaires dont elle a été saisie;
  • Selon l’arrêt R. c. Keegstra, « La haine suppose la destruction et il s’ensuit que la haine contre des groupes identifiables se nourrit de l’insensibilité, du sectarisme et de la destruction tant du groupe cible que des valeurs propres à notre société » et « La haine prise dans ce sens représente une émotion très extrême à laquelle la raison est étrangère; une émotion qui, si elle est dirigée contre les membres d’un groupe identifiable, implique que ces personnes doivent être méprisées, dédaignées, maltraitées et vilipendées, et ce, à cause de leur appartenance à ce groupe ».
Nous, soussignés, citoyens et résidents du Canada, prions la Chambre des communes:
1. D’accepter qu’il y a des membres de certaines professions, plus particulièrement celle de policier, qui indiquent qu’il s’agit de membres d’un groupe identifiable, et que des personnes et des organisations ciblent cette profession avec pour seul objectif de laisser croire « que ces personnes doivent être méprisées, dédaignées, maltraitées et vilipendées, et ce, à cause de leur appartenance à ce groupe »;
2. D’ajouter le mot « profession » à la liste des groupes identifiables contre lesquels la haine ne peut être dirigée publiquement, verbalement ou par écrit.
Ouverte pour signature
9 avril 2021 à 12 h 17 (HAE)
Fermée pour signature
8 juin 2021 à 12 h 17 (HAE)
Photo - Kevin Lamoureux
Winnipeg-Nord
Caucus Libéral
Manitoba
Avis relatif aux pétitions