Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-3220 (Justice)

Pétition électronique
Lancée par Chad Houghton de Cobourg (Ontario)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition à la Chambre des communes

Attendu que :
  • La thérapie de conversion est traditionnellement associée à des mesures coercitives et dégradantes qui visent à modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne, lesquelles sont préjudiciables et devraient être interdites;
  • Selon le projet de loi C-6, l’expression « thérapie de conversion s’entend d’une pratique, d’un traitement ou d’un service qui vise soit à rendre une personne hétérosexuelle ou cisgenre, soit à réprimer ou à réduire toute attirance ou tout comportement sexuel non hétérosexuels »;
  • D’après cette définition trop générale, l’étiquette « thérapie de conversion » est appliquée à tort à un large éventail de pratiques, dont les conseils de la part des parents, des enseignants et des conseillers qui encouragent les enfants à réduire tout comportement sexuel;
  • Le projet de loi C-6 autorise expressément le counseling et les interventions médicales et chirurgicales en vue de changer le sexe d’un enfant, mais interdit l’offre d’un soutien à un enfant qui veut faire la transition vers son sexe à la naissance (cisgenre);
Nous soussignés, résidants du comté de Northumberland, demandons à la Chambre des communes:
1. d’interdire les pratiques coercitives et dégradantes qui visent à changer l’orientation ou l’identité sexuelle d’une personne;
2. d’amender le projet de loi C-6 afin de corriger la définition de « thérapie de conversion » par adjonction de ce qui suit à la disposition 320.101 : « c) à l’expression de points de vue au sujet de l’orientation sexuelle, des sentiments d’ordre sexuel ou de l’identité de genre, comme lorsque les enseignants, les conseillers scolaires, les conseillers pastoraux, les chefs religieux, les médecins, les professionnels de la santé mentale, les amis ou les membres de la famille fournissent du soutien aux personnes aux prises avec leur orientation sexuelle, leurs sentiments sexuels ou leur identité de genre, interdisant ainsi la thérapie de conversion sans que la participation volontaire à des services de counseling soit interdite ou que les conversations soient criminalisées »;
3. de permettre aux parents de parler avec leurs propres enfants de la sexualité et du genre, et d’établir des règles familiales concernant le sexe et les relations.
Ouverte pour signature
29 avril 2021 à 19 h 07 (HAE)
Fermée pour signature
29 mai 2021 à 19 h 07 (HAE)
Photo - Philip Lawrence
Northumberland—Peterborough-Sud
Caucus Conservateur
Ontario
Avis relatif aux pétitions