Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-3096 (Animaux)

Pétition électronique
Lancée par Michael Howie de Hamilton (Ontario)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition au gouvernement du Canada

Attendu que :
  • Chaque année au Canada, des millions d’animaux à fourrure sont élevés de manière intensive puis tués pour leur fourrure;
  • Les fermes d’élevage d’animaux à fourrure conservent leurs animaux dans de petites cages grillagées pour toute la durée de leur vie, jusqu’à ce qu’ils soient abattus selon les normes du Conseil national pour le soin des animaux d’élevage : par gazage dans le cas des visons, ou par électrocution anale dans celui des renards;
  • La reproduction en captivité et le confinement extrême d’animaux sauvages mettent en péril le bien-être des animaux, notamment en provoquant chez eux un stress élevé et des comportements stéréotypés et en les empêchant d’exprimer leurs comportements naturels;
  • Des agences gouvernementales fournissent un financement à des fermes publiques d’élevage d’animaux à fourrure malgré le déclin de ce secteur d’activité;
  • Des mutations du coronavirus SARS-CoV-2 sont survenues en Europe après des contacts entre humains et animaux, et risquent de nuire à l’efficacité des vaccins contre la COVID-19;
  • Des visons et des travailleurs de fermes d’élevage d’animaux à fourrure de la Colombie Britannique ont été infectés par le coronavirus SARS-CoV-2;
  • Les fermes d’élevage d’animaux à fourrure représentent un risque pour la santé et l’environnement en cas de propagation d’un virus dans les populations d’animaux sauvages ou domestiqués;
  • L’Organisation mondiale de la santé préconise un modèle « Une santé » qui place les animaux au centre des politiques de santé publique en vue de produire de meilleurs résultats en matière de santé;
  • L’intensification insoutenable de l’agriculture et l’utilisation et l’exploitation accrues des animaux sont deux des sept facteurs qui favorisent l’émergence de zoonoses selon le Programme pour l’environnement de l’ONU;
  • De nombreux sondages d’opinion publique ont révélé qu’une majorité écrasante de Canadiens et de Canadiennes s’opposent à l’abattage d’animaux pour leur fourrure.
Nous, soussignés, citoyens du Canada, prions le gouvernement du Canada d’interdire à l’échelle du pays l’élevage de toutes les espèces d’animaux à fourrure.
Ouverte pour signature
25 janvier 2021 à 11 h 59 (HAE)
Fermée pour signature
26 mars 2021 à 11 h 59 (HAE)
Photo - Nathaniel Erskine-Smith
Beaches—East York
Caucus Libéral
Ontario
Avis relatif aux pétitions