Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-2885 (Affaires étrangères)

Pétition électronique
Lancée par Anahit Armenakyan de North Bay (Ontario)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition au gouvernement du Canada

Attendu que :
  • Le dimanche 27 septembre, les forces azéries, appuyées par la Turquie, ont lancé une attaque massive contre le Haut-Karabakh (Artsakh en arménien);
  • L’Azerbaïdjan a mené des attaques aériennes et des attaques au missile dans toutes les directions sur la ligne de contact de l’Artsakh et est entré en Arménie;
  • Les villes et colonies arméniennes frontalières ainsi que Stepanakert, capitale de l’Artsakh, sont la cible de bombardements et de tirs d’obus;
  • Les décès et blessures de civils et de militaires ne cessent de croître;
  • Le peuple d’Arménie et de l’Artsakh, dont les gouvernements ont été élus démocratiquement, défendent leurs familles, leurs foyers et leurs terres;
  • Les violentes attaques récentes contre des civils à Stepanakert et des villes arméniennes frontalières sont des manifestations concrètes de la menace génocidaire contre la nation arménienne;
  • Leur objectif est d’annihiler la place forte démocratique du peuple arménien;
  • Le Canada a approuvé la vente de capteurs optiques à la Turquie, lesquels sont intégrés à des drones qui ciblent les civils.
Nous, soussignés, Canadiens et Canadiens-Arméniens, prions le gouvernement du Canada de :
1. Défendre la démocratie en Arménie et dans le Haut-Karabakh (Artsakh);
2. Condamner l’agression de la Turquie et de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie et le Haut-Karabakh;
3. Demander à la Turquie de se retirer de la zone de conflit;
4. Cesser toutes les ventes d’armes à la Turquie afin que le Canada ne participe pas au meurtre de civils innocents;
5. Dénoncer fermement les crimes contre les Arméniens.

Réponse du ministre des Affaires étrangères

Signé par (ministre ou secrétaire parlementaire) : Rob Oliphant

Le Canada se réjouit de la fin des combats au Haut-Karabakh. Maintenant qu’un accord a été conclu, on doit concentrer les efforts pour faire en sorte que les civils reçoivent l’aide humanitaire dont ils ont besoin, et que leurs droits et leur sécurité soient pleinement respectés, afin que toutes les personnes déplacées par les combats puissent retourner chez elles. Le gouvernement du Canada est d’avis qu’une résolution globale du conflit ne peut être obtenue que par un règlement négocié, et non par une action militaire. 

Le gouvernement du Canada continue de soutenir les efforts du Groupe de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui cherche une solution négociée au conflit, et la position canadienne ne préjuge pas de l’issue de ce processus. Le Canada est prêt à contribuer aux efforts en cours.

Pendant le conflit, le gouvernement du Canada a condamné la violence dans le Haut-Karabakh, y compris les bombardements dans des zones civiles. Le Canada a plaidé à maintes reprises en faveur d’un règlement pacifique négocié par l’intermédiaire du cadre fourni par l’OSCE. Le ministre des Affaires étrangères a publié des déclarations publiques, y compris des déclarations conjointes les 28 septembre et 6 octobre 2020 avec le secrétaire d’État aux Affaires étrangères du Royaume-Uni, exhortant toutes les parties externes et les amis des deux États à utiliser leur influence pour favoriser la fin des hostilités et à s’abstenir de prendre des mesures qui risqueraient d’exacerber la crise. Pendant son séjour en Europe, le ministre des Affaires étrangères a également rencontré le haut représentant de l'Union européenne et le secrétaire général de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord pour discuter de la façon dont le Canada et la communauté internationale pourraient aborder la situation au Haut-Karabakh. Le Canada a versé une contribution de 450 000 dollars au Comité international de la Croix-Rouge afin de soutenir l’extension de son budget pour la région et de répondre aux besoins urgents qui sont survenus à la suite du conflit.

Le 5 octobre 2020, un certain nombre de licences d’exportation pertinentes vers la Turquie ont été suspendues, à la suite d’allégations concernant la possible utilisation d’une technologie canadienne dans le conflit au Haut-Karabakh. On examine actuellement ces allégations.

Ouverte pour signature
9 octobre 2020 à 10 h 20 (HAE)
Fermée pour signature
8 novembre 2020 à 10 h 20 (HAE)
Présentée à la Chambre des Communes
Bryan May (Cambridge)
27 novembre 2020 (Pétition n° 432-00300)
Réponse du gouvernement déposée
25 janvier 2021
Photo - Bryan May
Cambridge
Caucus Libéral
Ontario
Avis relatif aux pétitions