Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-2857 (Affaires étrangères)

Pétition électronique
Lancée par Henry Evans-Tenbrinke de Hamilton (Ontario)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition à la Chambre des communes réunie en Parlement

Attendu que :
  • Meng Wanzhou, directrice financière de la société Huawei, n’a commis aucun crime au Canada;
  • Les motifs de son arrestation sont d’ordre politique, car le président Donald Trump a affirmé qu’il demanderait éventuellement la libération de Mme Meng s’il obtenait un accord commercial favorable avec la Chine, et il a dit à John Bolton que Mme Meng pouvait servir de « monnaie d’échange » dans ses négociations;
  • Avant son arrestation à Vancouver, le 1er décembre 2018, Mme Meng s’était rendue dans de nombreux pays qui ont tous rejeté les demandes d’extradition des États-Unis;
  • Dans leur lettre du 11 octobre 2018, les sénateurs américains Rubio et Wagner, membres du Comité spécial du Sénat sur le renseignement, ont conseillé au premier ministre Justin Trudeau d’exclure la société Huawei du déploiement de la technologie 5G au Canada;
  • La démarche entreprise par les États-Unis afin de traduire Mme Meng en justice constitue une tentative illégale d’extraterritorialité qui vise l’application de leurs sanctions unilatérales et illégales contre l’Iran;
  • L’arrestation de Mme Meng a entraîné une sérieuse détérioration des relations entre le Canada et la Chine, et les conséquences sont graves pour de nombreux Canadiens, le Canada ne pouvant même pas tirer parti de la situation, qui risque plutôt de donner lieu à une nouvelle guerre froide avec la Chine;
  • Le ministre de l’Immigration, Marco Mendicino, jouit de tout le pouvoir discrétionnaire nécessaire et peut s’appuyer sur la primauté du droit pour mettre fin à la procédure d’extradition visant Mme Meng.
Nous, soussignés, citoyens et résidents du Canada, prions le gouvernement du Canada de :
1) Cesser la procédure d’extradition et de libérer immédiatement Mme Meng;
2) Protéger des emplois canadiens en permettant à Huawei Canada de participer au déploiement d’un réseau Internet 5G au Canada;
3) Amorcer un examen de la politique étrangère du Canada, examen depuis longtemps nécessaire, pour que le pays puisse se donner une politique étrangère indépendante.
Ouverte pour signature
29 septembre 2020 à 9 h 14 (HAE)
Fermée pour signature
27 janvier 2021 à 9 h 14 (HAE)
Photo - Niki Ashton
Churchill—Keewatinook Aski
Caucus Nouveau Parti démocratique
Manitoba
Avis relatif aux pétitions