Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-2655 (Citoyenneté et immigration)

Pétition électronique
Lancée par Joyce de Paula de Toronto (Ontario)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition au ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Attendu que :
  • L’économie canadienne a grandement bénéficié du succès de son secteur de l’exportation de l’éducation, qui contribue au PIB du Canada à hauteur d’environ 21,6 milliards de dollars par an et a créé 170 000 emplois pour les Canadiens;
  • L’intégration des compétences des étudiants étrangers dans la main-d’œuvre canadienne est d’une importance capitale pour l’économie canadienne;
  • Le Programme canadien de permis de travail post-diplôme (PPTP) constitue un attrait considérable pour les étudiants étrangers potentiels, car il permet aux diplômés étrangers de prouver leur viabilité sur le marché du travail canadien et d’entamer éventuellement leur demande de résidence permanente;
  • Le permis de travail post-diplôme est délivré pour une durée très limitée, et ne peut être accordé qu’une seule fois, ce qui fait que les diplômés internationaux sont soumis à de fortes contraintes de temps pour accumuler une expérience professionnelle qualifiée;
  • Jusqu’à présent, la réponse du gouvernement canadien à la COVID-19 n’a pas pris en compte les répercussions sur la planification et l’investissement à long terme des étudiants étrangers ni sur l’économie canadienne, si les diplômés n’ont pas la possibilité de prouver leur valeur pendant leur période de PPTP en raison des pénuries de travail et des licenciements liés à la COVID-19;
  • Lorsque le Canada a eu besoin d’étudiants étrangers pour combler les pénuries en première ligne pendant la pandémie de COVID-19, nous étions là pour le Canada, maintenant nous demandons au Canada d’être là pour nous.
Nous, soussignés, intervenants et étudiants internationaux au Canada, prions le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté d’offrir des aménagements raisonnables en prolongeant la durée du permis de travail pour les diplômés internationaux dont l’accumulation d’expérience professionnelle a été affectée par la COVID-19.

Réponse du ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Signé par (ministre ou secrétaire parlementaire) : L'honorable Marco Mendicino

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) reconnaît les énormes avantages économiques, culturels et sociaux que les étudiants étrangers apportent au pays. Nous vous remercions d’avoir fait part de vos préoccupations à notre attention.

IRCC comprend qu’en raison de la pandémie, certains titulaires d’un permis de travail postdiplôme (PTPD) et d’autres travailleurs étrangers temporaires au Canada, ont perdu leur emploi ou ont vu leurs heures réduites et risquent de perdre opportunité de gagner une année d’expérience de travail qualifiée requise pour être admissibles à des programmes de résidence permanente, comme la catégorie expérience canadienne. Bien que les PTPD soient une occasion unique, les titulaires de PTPD ont d’autres options à leur disposition pour rester au Canada pour travailler.

Les titulaires de PTPD dont les permis demeurent valides, mais qui touchent à leur fin, ont la possibilité de présenter une autre demande de permis de travail du Canada dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires ou du Programme de mobilité internationale (PMI). Les deux programmes offrent une gamme d’options pour les employeurs qui cherchent à embaucher des travailleurs dans des secteurs spécifiques ou des travailleurs ayant des compétences spécialisées. De plus, le temps consacré au travail dans le cadre de ces programmes peut être pris en compte dans les exigences canadiennes en matière d’expérience de travail pour la résidence permanente. Si un titulaire du PTPD demande un tel permis de travail avant l’expiration de son PTPD, il peut continuer à travailler en attendant une décision sur sa demande de permis de travail.

De plus, les anciens titulaires du PTPD dont les permis de travail ont expiré ou qui se sont convertis au statut de visiteur peuvent bénéficier des politiques publiques temporaires qu’IRCC a mis en œuvre dans le cadre de sa réponse COVID-19. Ces politiques publiques comprennent :

Les anciens titulaires du PTPD qui appliquent aux politiques publiques susmentionnées peuvent également être en mesure de travailler en attendant une décision sur leur demande de permis de travail. Ces changements temporaires ont été apportés aux employeurs canadiens qui continuent de rencontrer des difficultés à trouver les travailleurs dont ils ont besoin, ainsi qu’aux  étrangers, comme les titulaires du PGWP ou les anciens titulaires du PTPD, qui aimeraient contribuer à la reprise du Canada après la pandémie de COVID-19.

IRCC continuera de surveiller les répercussions de la pandémie sur les étudiants étrangers et les titulaires de permis de travail postdiplôme.

Ouverte pour signature
10 juin 2020 à 14 h 23 (HAE)
Fermée pour signature
10 juillet 2020 à 14 h 23 (HAE)
Présentée à la Chambre des Communes
Elizabeth May (Saanich—Gulf Islands)
30 octobre 2020 (Pétition n° 432-00186)
Réponse du gouvernement déposée
25 janvier 2021
Photo - Elizabeth May
Saanich—Gulf Islands
Caucus Parti Vert
Colombie-Britannique
Avis relatif aux pétitions