Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-2624 (Santé)

Pétition électronique
Lancée par Penny MacCourt de Nanaimo (Colombie-Britannique)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition au gouvernement du Canada

Attendu que :
  • La COVID-19 a mis au jour la dégradation des soins aux personnes âgées et l’instabilité des effectifs;
  • La privatisation et la dérèglementation ont réduit les soins que les personnes âgées reçoivent;
  • Les établissements de soins de longue durée (SLD) à but lucratif financés par le gouvernement réalisent des profits sur le dos des personnes âgées, des travailleurs de première ligne et des contribuables;
  • Le nombre d’heures de soins directs par résident n’est ni normalisé ni réglementé;
  • Les établissements de SLD n’ont aucun compte à rendre sur la manière dont ils dépensent les fonds qu’ils reçoivent pour offrir des soins directs aux patients;
  • Lles établissements de SLD à but lucratif financés par le gouvernement s’enrichissent en n’offrant pas le nombre d’heures de soins directs pour lesquelles ils reçoivent du financement;
  • Ces établissements engrangent des profits en sous-payant le personnel de première ligne et le surmenant, d’où le haut taux de roulement et d’emploi dans de nombreux établissements;
  • Ces établissements réalisent des profits en sous-traitant les services d’alimentation et de buanderie, et d’autres services au plus bas soumissionnaire;
  • Le gouvernement ne dispose d’aucun système de surveillance efficace pour déceler les soins de mauvaise qualité offerts dans les établissements de SLD, qui ne s’exposent à aucune conséquence;
  • Les membres et les conseils de famille sont souvent les premiers à constater l’insuffisance des soins.
Nous, soussignés, citoyens du Canada, prions le gouvernement du Canada :
1. d’inclure les soins de longue durée dans le système de santé public en établissant des normes nationales de soins et des niveaux de dotation au titre de la Loi canadienne sur la santé et en assurant la reddition de comptes;
2. d’empêcher les établissements de SLD financés par le gouvernement de réaliser des profits, de s’assurer que les fonds sont dépensés comme prévu et d’interdire la sous-traitance;
3. de normaliser les salaires de subsistance et les avantages sociaux et de les rendre équitables, ainsi que de faire travailler tous les employés à un seul endroit;
4. d’accroître la surveillance gouvernementale et d’imposer de lourdes sanctions et un dispositif de récupération aux établissements ne respectant pas la réglementation;
5. d’exiger des conseils de famille indépendants dotés de droits garantis.
Ouverte pour signature
3 juin 2020 à 11 h 29 (HAE)
Fermée pour signature
3 juillet 2020 à 11 h 29 (HAE)
Photo - Paul Manly
Nanaimo—Ladysmith
Caucus Parti Vert
Colombie-Britannique
Avis relatif aux pétitions