Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-2509 (Travail et emploi)

Pétition électronique
Lancée par Brian Gaensbauer de Nanaimo (Colombie-Britannique)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition au premier ministre

Attendu que :
  • De nombreux travailleurs sont considérés comme offrant un « service essentiel » en raison de la crise de COVID-19;
  • Beaucoup d’entre eux sont payés à peine plus que le salaire minimum;
  • De nombreux travailleurs assurant des services essentiels travaillent avec le public;
  • En raison de la COVID-19, travailler auprès du public comporte des risques;
  • Les Canadiens pourraient ne plus avoir accès aux services de travailleurs qui estiment que leur faible salaire ne vaut pas les risques;
  • Les petites et moyennes entreprises qui sont déclarées « essentielles?» n’ont pas nécessairement les ressources supplémentaires pour payer des salaires plus élevés à l’heure actuelle et ne répondent pas nécessairement aux critères ouvrant droit à des subventions salariales dans le cadre d’autres programmes d’aide;
  • Certains des plus importants travailleurs et entreprises offrant au public des services importants ne sont pas couverts par les plans d’intervention de la COVID 19.
Nous, soussignés, citoyens du Canada, prions le premier ministre de faire appel à des fonds fédéraux ou provinciaux de relance pour bonifier temporairement les salaires et porter le salaire minimum dans tout le Canada à 20 $/heure ou plus pour les travailleurs qui ont des contacts avec le public général et qui sont désignés comme offrant « un service essentiel ».

Réponse du ministre des Finances

Signé par (ministre ou secrétaire parlementaire) : M. Sean Fraser

Le gouverenement du Canada reconnaît que la pandémie de la COVID-19 a entraîné des exigences particulières pour les travailleurs à faible revenu qui fournissent des services essentiels aux Canadiens. Le plan économique exhaustif du gouvernement du Canada comprend plusieurs programmes qui appuieront les travailleurs essentiels à faible revenu dans l’ensemble du pays et qui aideront les Canadiens et les entreprises pendant cette période d’incertitude.

Fonds de soutien aux travailleurs essentiels

Le 15 avril 2020, le premier ministre a annoncé que le gouvernement collaborera avec les provinces et les territoires en leur versant un nouveau transfert afin de partager les coûts d’un complément salarial temporaire pour les travailleurs à faible revenu qu’ils ont jugé essentiel à la lutte contre la COVID-19.  Grâce à ce ce transfert, le gouvernement du Canada fournira aux provinces et aux territoires un soutien jusqu’à concurrence de 3 milliards de dollars pour augmenter temporairement les salaires des travailleurs essentiels à faible revenu. 

Chaque province ou territoire déterminera les travailleurs qui seront admissibles à un soutien et le montant du soutien qu’ils recevront. Toutes les provinces et tous les territoires ont annoncé ou ont mis en place des programmes de complément salarial pour les travailleurs essentiels qui seront appuyés par le Fonds de soutien aux travailleurs essentiel à la suite de la COVID-19.

Subvention salariale d’urgence du Canada

Le 1er avril 2020, le gouvernement du Canada a annoncé la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), une subvention salariale de 75 % pour les entreprises admissibles, jusqu’à concurrence de trois mois. Cette subvention prend effet rétroactivement le 15 mars 2020. La SSUC vise à aider les entreprises à conserver leurs employés et à encourager les employeurs à réembaucher les travailleurs qu’ils ont dû mettre à pied. Elle permet aussi aux entreprises de mieux se positionner pour rebondir après la crise.

Le 15 mai 2020, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il prolongera la SSUC de 12 semaines supplémentaires jusqu’au 29 août 2020. La prolongation du programme fera en sorte que les travailleurs aient davantage confiance dans le fait qu’ils continueront à obtenir le soutien nécessaire durant cette période difficile. Le gouvernement a consulté les entreprises clés et les représentants de travailleurs au sujet de rajustements potentiels au programme afin d’inciter l’emploi et la croissance, y compris le seuil de baisse de revenus de 30 %. Tout changement potentiel apporté à la SSUC aura comme principal objectif de maximiser les possibilités d’emploi, de veiller à ce que la SSUC tienne compte des besoins immédiats des entreprises et d’appuyer la reprise économique après la crise.

Ouverte pour signature
22 avril 2020 à 17 h 30 (HAE)
Fermée pour signature
22 mai 2020 à 17 h 30 (HAE)
Présentée à la Chambre des Communes
Elizabeth May (Saanich—Gulf Islands)
28 mai 2020 (Pétition n° 431-00221)
Réponse du gouvernement déposée
20 juillet 2020
Photo - Elizabeth May
Saanich—Gulf Islands
Caucus Parti Vert
Colombie-Britannique
Avis relatif aux pétitions