Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-2467 (Santé)

Pétition électronique
Lancée par Nadine Belzile de Gatineau (Québec)

Langue d'origine de la pétition : Français

Pétition au gouvernement du Canada

Attendu que :
  • Il y a plus de 3000 mortinaissances chaque année au Canada et qu'au moins 30% de ces bébés pourraient être sauvés;
  • Les mortinaissances sont 16 fois plus nombreuses que les morts subites du nourrisson;
  • La mortinaissance est un enjeu de santé publique négligé, invisible et absent des politiques publiques actuelles;
  • Le taux de mortinaissance au Canada est de 3,1 pour 1000 naissances et stagne depuis plus de 20 ans alors que celui des Pays-Bas a diminué de 52% pour s’établir à 1,8;
  • Le Royaume-Uni et l’Écosse ont en place des programmes qui ont réussi à réduire le nombre de mortinaissances de 20%;
  • Le gouvernement de l’Australie est en train d’élaborer un plan d’action national suite aux recommandations d’un comité sénatorial ayant étudié la question en 2018;
  • La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada recommande que toutes les femmes enceintes soient informées de l’importance des mouvements foetaux pendant le 3e trimestre de grossesse.
Nous, soussignés, citoyennes et citoyens du Canada, prions le gouvernement du Canada d’agir à l’instar des pays ci-dessus et de mettre en place :
1. Un comité d’étude national sur les mortinaissances au Canada en tant qu’enjeu de santé publique dans le but d’émettre des recommandations pour en réduire l’incidence;
2. Une campagne de sensibilisation nationale, semblable à celle ciblant la mort subite du nourrisson, dans le but d’informer les femmes enceintes des risques de mortinaissance et de l’importance des mouvements foetaux pendant le 3e trimestre de grossesse.

Réponse de la ministre de la Santé

Signé par (ministre ou secrétaire parlementaire) : Jennifer O'Connell

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) convient qu’il est important de fournir des renseignements et des conseils sur le risque de mortinaissance. Nous reconnaissons également qu’au cours du siècle dernier, les avancées réalisées dans le domaine des soins de maternité ont considérablement réduit le taux de mortinaissance au Canada.

Pour contribuer à cet effort, l’ASPC appuie des initiatives qui favorisent les résultats positifs de la grossesse et de l’accouchement pour les familles, comme l’élaboration et la diffusion des Soins à la mère et au nouveau-né dans une perspective familiale : lignes directrices nationales. Ces lignes directrices portent sur l’importance des fournisseurs de soins de santé qui consiste à éduquer les familles sur les stratégies visant à améliorer les issues de la grossesse, par exemple l’importance du mouvement fœtal et l’importance du comptage des mouvements fœtaux dans des situations particulières. Les lignes directrices mettent également l’accent sur la prestation de soins axés sur la famille si, malheureusement, une perte périnatale doit se produire, y compris la mortinaissance. 

En plus d’élaborer et de diffuser des conseils et des renseignements sur ce problème, l’ASPC finance le programme communautaire de canadien de nutrition prénatale, qui s’adresse à plus de 45?000 participants chaque année dans l’ensemble du Canada. Le programme vise à améliorer les résultats en matière de santé pendant la grossesse, pour les nouveaux parents et leurs bébés, en particulier ceux qui font face à des défis qui mettent leur santé en danger, comme la pauvreté, la grossesse chez les adolescentes, l’isolement social et géographique, la consommation de substances ou la violence familiale.

L’ASPC continuera de surveiller ce problème et de prendre des mesures pour appuyer la sensibilisation, dans la mesure du possible, notamment l’examen d’autres possibilités de communication à l’avenir.

Ouverte pour signature
7 octobre 2020 à 12 h 12 (HAE)
Fermée pour signature
4 février 2021 à 12 h 12 (HAE)
Présentée à la Chambre des Communes
Steven MacKinnon (Gatineau)
23 février 2021 (Pétition n° 432-00548)
Réponse du gouvernement déposée
12 avril 2021
Photo - Steven MacKinnon
Gatineau
Caucus Libéral
Québec
Avis relatif aux pétitions