Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-2244 (Thérapie de conversion)

Pétition électronique
Lancée par Sabrina Smith de Calgary (Alberta)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition à la Chambre des communes réunie en Parlement

Attendu que :
  • L’homosexualité et la non-conformité du genre ont été observées comme étant d’origine naturelle depuis le XIXe siècle par les psychologues et sexologues;
  • L’homosexualité a été retirée du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) de l’American Psychiatric Association en 1974;
  • L’idéologie et les croyances ne devraient pas faire obstacle aux données empiriques qui prouvent que la sexualité et le genre ne peuvent pas être changés par la « thérapie »;
  • Les personnes qui sont soumises de force à une thérapie de conversion sont souvent victimes de mauvais traitements et de traumatismes découlant de la « thérapie » qu’elles reçoivent;
  • Les personnes qui sont soumises de force à une thérapie de conversion souffrent souvent de confusion sexuelle toute leur vie qui nuit à leurs relations personnelles;
  • Les cas de maladie mentale et de suicide sont beaucoup plus fréquents chez les jeunes LGBTQ2 que chez les jeunes hétérosexuels et cisgenres, et ces problèmes sont souvent aggravés par la thérapie de conversion;
  • L’interdiction de la thérapie de conversion pour les mineurs protégera les jeunes LGBTQ2 contre les mauvais traitements et les traumatismes.
Nous, soussignés, résidents et citoyens du Canada, prions la Chambre des communes réunie en Parlement d’interdire la thérapie de conversion pour les mineurs.
Ouverte pour signature
3 juillet 2019 à 9 h 13 (HAE)
Fermée pour signature
1 octobre 2019 à 9 h 13 (HAE)
Photo - Kent Hehr
Calgary-Centre
Caucus Libéral
Alberta
Avis relatif aux pétitions