Passer au contenu Début du contenu
Une adresse courriel associée avec le gouvernement du Canada ou le Parlement du Canada ne peut être utilisée afin de créer, d'appuyer ou de signer une pétition électronique.
Subscribe to RSS Feed M’abonner au fil RSS

e-2221 (Réfugiés)

42e législature
Lancée par Araia Kidane Redae de Winnipeg (Manitoba) le 11 juin 2019 à 11 h 53 (HAE)
mots-clés
Érythrée
Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés
Statut de réfugié
Certifiée

Pétition au gouvernement du Canada

Attendu que :
  • La situation en matière de sécurité autour des camps de réfugiés à la frontière est du Soudan demeure dangereuse et épouvantable pour ceux qui ont fui le régime érythréen en raison des violations flagrantes des droits de la personne qui ont lieu dans ce pays;
  • Les forces de sécurité soudanaises et d’autres criminels extorquent des pots-de-vin, kidnappent et vendent des réfugiés aux trafiquants d’êtres humains, demandent des rançons, agressent, violent, discriminent, humilient et tuent des réfugiés;
  • Le camp de réfugiés de Shagarab ne se trouve qu’à quelques kilomètres de la frontière de l’Érythrée et que les agents de sécurité érythréens parviennent facilement à kidnapper des réfugiés, que le Centre ne dispose pas de suffisamment d’abris adéquats, de nourriture, d’eau, de toilettes et d’installations sanitaires adéquates;
  • Les politiques et procédures du pays hôte sont ignorées par ses propres autorités, et qu’il y a absence de coopération de la part du personnel du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en raison de la corruption;
  • Le guide relatif à la politique d’immigration du Canada (IMM 6000) déclare à l’étape 1 que, pour être admissibles, le demandeur principal (DP) et les membres de sa famille doivent être recommandés par un organisme comme le HCR; ou par un répondant privé; et doivent répondre à la définition de réfugié au sens de la Convention outre-frontières ou de personne de pays d’accueil;
  • IRCC demande aux réfugiés parrainés par le secteur privé de produire un numéro ProGres, ignorant ainsi l’option du répondant privé.
Nous, soussignés, citoyens érythréens-canadiens, résidents permanents, prions le gouvernement du Canada :
a) d’envisager l’option du répondant privé pour déterminer le statut de réfugié, et de cesser de demander le numéro ProGres du HCR pour les réfugiés parrainés par le secteur privé;
b) de comprendre la situation des réfugiés érythréens dans le contexte soudanais, et d’envisager d’évaluer le statut de réfugié en fonction de l’historique du cas et de la capacité des répondants;
c) de faire connaître les nouvelles mesures mises en place, le cas échéant, et d’accorder du temps pour la préparation à leur entrée en vigueur;
d) d’effectuer des études, des examens et des enquêtes sur la situation des réfugiés érythréens au Soudan, et sur la corruption du Haut-Commissaire pour les réfugiés et du HCR.
Winnipeg-Centre
Libéral
Manitoba
Ouverte pour signature : 11 juin 2019 à 11 h 53 (HAE)
Fermée pour signature : 11 juillet 2019 à 11 h 53 (HAE)
Province / Territoire
Signatures
Alberta
458
Colombie-Britannique
119
Manitoba
226
Nouveau-Brunswick
2
Nouvelle-Écosse
20
Ontario
648
Québec
31
Saskatchewan
59
Terre-Neuve-et-Labrador
8
Autres pays
63
Avis relatif aux pétitions électroniques