Passer au contenu Début du contenu
Une adresse courriel associée avec le gouvernement du Canada ou le Parlement du Canada ne peut être utilisée afin de créer, d'appuyer ou de signer une pétition électronique.
Subscribe to RSS Feed M’abonner au fil RSS

e-1957 (Politique alimentaire)

42e législature
Lancée par Debbie Field de Montréal (Québec) le 4 décembre 2018 à 11 h 47 (HAE)
mots-clés
Alimentation en milieu scolaire
Enfants
Nutrition
Programmes de repas à l'école
Réponse du gouvernement déposée

Pétition à la ministre de la Santé

Attendu que:
  • La stratégie du gouvernement en matière de saine alimentation « vise à améliorer l'environnement alimentaire au Canada pour faire en sorte que le choix le plus sain soit plus facile à faire pour les Canadiens »;
  • Le rapport « Ce que nous avons entendu – Une politique alimentaire pour le Canada » recommande d’améliorer l’accès à des aliments abordables, nutritifs et sains, notamment pour les groupes les plus vulnérables comme les enfants, et indique que durant les consultations, nombreux sont ceux qui ont réclamé la mise en œuvre de programmes d’alimentation dans les écoles;
  • En 2015, le coût évitable des maladies liées à la nutrition au Canada était estimé à 13,8 milliards de dollars par année, compromettant inutilement la santé des enfants;
  • En 2017, le bilan de l’UNICEF plaçait le Canada au 37e rang sur 41 pays riches en matière de sécurité alimentaire des enfants;
  • Les programmes scolaires de nutrition permettent d’améliorer l’alimentation des enfants, de même que leur état de santé à long terme, leur rendement scolaire et leur assiduité, en plus de contribuer à la cohésion sociale et aux économies locales, comme l’a reconnue le Comité permanent des finances de la Chambre des communes (1997);
  • Les groupes communautaires, organismes de bienfaisance et les financement provincial permettent à un enfant sur cinq d’avoir à un programme d’alimentations scolaire;
  • Un investissement fédéral pourrait optimiser les efforts déjà déployés et accroître leur incidence de façon à améliorer la santé et les résultats scolaires de tous les enfants, ce qui permettrait de réduire les coûts de santé futurs, tout en soutenant les agriculteurs et les économies locales.
Nous, soussignés, résidents et citoyens du Canada, prions la ministre de la Santé de mettre en place un programme d’alimentation scolaire universel et national qui disposerait d’un financement adéquat et dont les coûts seraient partagés, afin que les enfants adoptent les bonnes habitudes alimentaires qui les mèneront sur la voie de la santé et de la réussite scolaire. Il s’agit là de la direction privilégiée dans la motion no 358 du sénateur Eggleton, en juin 2018, qui demande au Canada d’emboiter le pas au G7 et à bien d’autres pays qui ont adopté un programme national de nutrition scolaire.
Toronto—Danforth
Libéral
Ontario
Pétition présentée à la Chambre des communes le 7 mai 2019 (No de pétition 421-03604)
Réponse du gouvernement déposée le 14 juin 2019 (Document parlementaire no 8545-421-09)
Ouverte pour signature : 4 décembre 2018 à 11 h 47 (HAE)
Fermée pour signature : 3 avril 2019 à 11 h 47 (HAE)
Province / Territoire
Signatures
Alberta
258
Colombie-Britannique
552
Île-du-Prince-Édouard
70
Manitoba
127
Nouveau-Brunswick
167
Nouvelle-Écosse
822
Nunavut
3
Ontario
1267
Québec
273
Saskatchewan
93
Terre-Neuve-et-Labrador
50
Territoires du Nord-Ouest
5
Yukon
4
Autres pays
5
Avis relatif aux pétitions électroniques