Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-1923 (Armes à feu)

Pétition électronique
Lancée par Wendy Cukier de Toronto (Ontario)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition à la Chambre des communes

Attendu que :
  • Une arme de poing est utilisée dans 58 % des homicides par arme à feu;
  • Des armes d’assaut militaires telles que l’AR-15 utilisé dans le massacre de Parkland en Floride sont vendues à des civils au Canada;
  • Près de 1 million d’armes de poing ont été acquises légalement au Canada;
  • De nombreuses armes de poing acquises légalement se retrouvent entre les mains de criminels violents à la suite de ventes illégales, de vol et de détournement;
  • La plupart des armes à feu utilisées pour commettre un crime qui sont retracées proviennent de sources canadiennes;
  • Les armes de poing et les armes militaires ne sont pas utilisées pour la chasse, par les agriculteurs, ni par les Autochtones à des fins légitimes, et les gens sont de plus en plus nombreux à s’armer pour « leur propre protection » comme aux États-Unis;
  • La Cour suprême du Canada a statué qu’il n’existe pas au Canada de « droit » de posséder des armes à feu comme celui que confère le deuxième amendement aux États-Unis;
  • L’accès facile aux armes de poing et à d’autres armes prohibées ou de détention restreinte alimente la violence des gangs de rue, la violence conjugale et le suicide, et compromet la sécurité des quartiers;
  • Le Canada enregistre le quatrième taux de décès par arme à feu parmi les pays de l’OCDE et est l’un des rares pays avancés à avoir assoupli le contrôle des armes à feu au cours des dernières décennies;
  • Des pays comme le Royaume-Uni, l’Australie et le Japon ont fait la preuve qu’un contrôle rigoureux des armes à feu réduit considérablement les taux d’homicide, de criminalité et de décès par arme à feu;
  • La majorité des Canadiens sont favorables à un contrôle plus strict des armes à feu;
  • Le resserrement de l’accès aux armes de poing et aux armes d’assaut militaires améliorera la sécurité tant dans les villes que dans le Canada rural.
Nous soussignés, citoyens canadiens, prions le gouvernement du Canada d’interdire la possession par des civils d’armes de poing et d’armes d’assaut militaires.
Réponse du gouvernement déposée le 16 mai 2019 (Document parlementaire no 8545-421-53-32)
Ouverte pour signature
2 novembre 2018 à 14 h 26 (HAE)
Fermée pour signature
2 mars 2019 à 14 h 26 (HAE)
Présentée à la Chambre des Communes
Julie Dzerowicz (Davenport)
11 avril 2019 (Pétition n° 421-03421)
Réponse du gouvernement déposée
16 mai 2019
Photo - Julie Dzerowicz
Davenport
Caucus Libéral
Ontario
Avis relatif aux pétitions