Passer au contenu Début du contenu
Veuillez noter que l’utilisation d’adresses courriels du gouvernement du Canada n’est pas permise afin de créer, appuyer ou signer une pétition électronique.
M’abonner au fil RSS

e-1490 (Eaux navigables)

42e législature
Lancée par James Kennedy de Richmond (Colombie-Britannique) le 5 février 2018 à 9 h 42 (HAE)
mots-clés
Colombie-Britannique
Consultation du public
Pétrole et gaz
Pétroliers
Zones littorales
Présentée à la Chambre des communes

Pétition adressée au gouvernement du Canada

Attendu que :
  • La décision du gouvernement libéral d’interdire la circulation de pétroliers de brut au large de la côte de la Colombie-Britannique était précipitée et basée sur des principes idéologiques, plutôt que sur des données scientifiques ou des consultations;
  • Trente-cinq collectivités autochtones n’ont pas été consultées et s’opposent à cette interdiction parce qu’elle élimine des possibilités et des avantages économiques et sociaux, tant maintenant que dans l’avenir;
  • Le gouvernement n’a pas examiné assez soigneusement les retombées économiques négatives de l’interdiction des pétroliers, particulièrement sur les grands projets d’infrastructure, sur les entreprises détenues par des Autochtones et sur les possibilités pour les collectivités autochtones de la région;
  • Le gouvernement n’a pas procédé à une évaluation exhaustive de la protection écologique de l’environnement et du milieu marin et n’a pas examiné les possibilités d’amélioration, notamment la prévention des déversements et les interventions en cas de déversement;
  • Le gouvernement n’a pas examiné de façon satisfaisante la possibilité de procéder à une évaluation économique nationale, notamment en ce qui concerne la diversification des marchés où le Canada exporte du pétrole, particulièrement dans la région de l’Asie-Pacifique, de même que les possibilités en matière d’équité, de commerce, de formation et d’emploi pour les collectivités autochtones et les autres collectivités à l’échelle du pays;
  • L’interdiction proposée porte atteinte à un secteur, cible injustement certains navires et produits et ne tient pas adéquatement compte des navires étrangers qui prennent part à zone d’exclusion volontaire.
Nous, soussignés, citoyens du Canada, exhortons le gouvernement du Canada à retirer l’interdiction proposée concernant la circulation des pétroliers de brut au large de la côte nord de la Colombie-Britannique et à lancer un nouveau processus dans le cadre duquel les intérêts de toutes les parties touchées, particulièrement les collectivités autochtones et les autres collectivités de la région, seraient examinés simultanément à l’aide d’une évaluation économique solide de l’industrie à l’échelle nationale, qui reconnaîtrait l’importance de s’assurer que l’industrie pétrolière et gazière du Canada, un chef de file mondial en matière de responsabilité sociale et environnementale, peut répondre à la demande croissante sur les marchés mondiaux.
Lakeland
Conservateur
Alberta
Pétition présentée à la Chambre des communes le 20 juin 2018 (No de pétition 421-02548)
Réponse du gouvernement déposée le
Ouverte pour signature : 5 février 2018 à 9 h 42 (HAE)
Fermée pour signature : 5 juin 2018 à 9 h 42 (HAE)
Province / Territoire
Signatures
Alberta
3416
Colombie-Britannique
1651
Île-du-Prince-Édouard
11
Manitoba
134
Nouveau-Brunswick
61
Nouvelle-Écosse
84
Nunavut
3
Ontario
980
Québec
68
Saskatchewan
318
Terre-Neuve-et-Labrador
64
Territoires du Nord-Ouest
5
Yukon
8
Autres pays
7
Avis relatif aux pétitions électroniques