Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-1282 (Myanmar)

Pétition au premier ministre

Attendu que :
  • La minorité musulmane rohingya au Myanmar a été désignée par les Nations Unies comme étant la minorité la plus persécutée du monde;
  • De trente à quarante pour cent de la population rohingya a été expulsée vers le Bangladesh et, sur la trajectoire actuelle, on peut s’attendre à ce que la population tout entière fasse l’objet d’un nettoyage ethnique d’ici la fin de l’année;
  • Les Rohingyas du Myanmar sont victimes de nettoyage ethnique, de viol, de violence et de persécution constante dans leur pays natal;
  • Le Canada est un pays qui affirme défendre les droits de la personne et la protection des minorités persécutées et en péril;
  • Les puissances étrangères peuvent jouer un rôle prépondérant pour mettre fin à la répression militaire du Myanmar à l’égard des Rohingyas;
  • La communauté internationale doit faire pression sur les pays comme la Chine, la Russie, Israël, l’Ukraine et l’Inde pour qu’ils cessent de fournir des armes à l’armée du Myanmar.
Nous, les soussignés citoyens et résidents du Canada, prions le premier ministre de :
1) S’engager à autoriser l’entrée au Canada des réfugiés rohingyas apatrides;
2) Plaider au Parlement pour que les pays cessent de fournir des armes à l’armée du Myanmar;
3) Mettre de l’avant une résolution de l’Assemblée générale de l’ONU appelant les pays à cesser de fournir des armes à l’armée du Myanmar;
4) Révoquer la citoyenneté canadienne honoraire d’Aung San Suu Kyi.
Réponse du gouvernement déposée le 17 septembre 2018 (Document parlementaire no 8545-421-159-02)
Ouverte pour signature
25 septembre 2017 à 11 h 45 (HAE)
Fermée pour signature
23 janvier 2018 à 11 h 45 (HAE)
Présentée à la Chambre des Communes
Rachel Blaney (North Island—Powell River)
20 juin 2018 (Pétition n° 421-02569)
Réponse du gouvernement déposée
17 septembre 2018
Photo - Niki Ashton
Churchill—Keewatinook Aski
Caucus Nouveau Parti démocratique
Manitoba
Avis relatif aux pétitions