Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-1210 (Recherche et développement)

Pétition électronique
Lancée par Bradley Foster de Toronto (Ontario)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition à la Chambre des communes

Attendu que :
  • À l’échelle mondiale et canadienne, une multitude d’études pilotes et d’essais cliniques contrôlés ont permis d’établir des protocoles clairs et validés expérimentalement pour l’usage sécuritaire des substances psychédéliques dans des contextes clinico-thérapeutiques;
  • Les substances psychédéliques à usage psychothérapeutique sont nettement prometteuses en tant que nouvelles interventions dans les cas du trouble de stress post-traumatique résistant au traitement, du trouble dépressif majeur réfractaire au traitement, de l’anxiété de fin de vie chez les patients atteints de cancer en phase terminale, ainsi que de divers troubles de toxicomanie (de la nicotine à l’alcool, en passant par les opioïdes), des affections débilitantes qui, comme l’ont conclu des études du Service d’information parlementaire, coûtent au pays bien au-delà de 50 milliards de dollars par année;
  • Les substances psychédéliques et les matières végétales dont elles sont dérivées ne peuvent être brevetées et, de ce fait, les entreprises pharmaceutiques n’ont pas intérêt à investir dans la mise au point de tels traitements, alors que le nombre de données démontrant leur efficacité augmente rapidement;
  • Comme telle, la recherche clinique sur les substances psychédéliques a donc besoin de solides fonds publics pour avancer, ce qui contribuerait à faire du Canada un leader mondial de la mise au point de nouveaux traitements et interventions offerts aux personnes atteintes de maladies mentales;
  • Ainsi, considérant le solide précédent concernant l’usage sécuritaire des substances psychédéliques dans des contextes d’essais cliniques contrôlés,
Nous, les soussignés, citoyens du Canada, prions la ministre de la Santé de reconnaître la possibilité que la recherche sur les substances psychédéliques génère de nouveaux traitements efficaces pour ces maladies et probablement pour d’autres affections, et s’engage à verser un important financement pluriannuel pour les grands projets de recherche sur les substances psychédéliques des hôpitaux et des universités dans l’ensemble du Canada.
Réponse du gouvernement déposée le 16 avril 2018 (Document parlementaire no 8545-421-103-03)
Ouverte pour signature
12 septembre 2017 à 15 h 54 (HAE)
Fermée pour signature
10 janvier 2018 à 15 h 54 (HAE)
Présentée à la Chambre des Communes
Nathaniel Erskine-Smith (Beaches—East York)
26 février 2018 (Pétition n° 421-02087)
Réponse du gouvernement déposée
16 avril 2018
Photo - Nathaniel Erskine-Smith
Beaches—East York
Caucus Libéral
Ontario
Avis relatif aux pétitions