Passer au contenu Début du contenu
Start of content

e-1153 (Exploitation commerciale de propriétés)

Pétition électronique
Lancée par Andrèe Cazabon de Toronto (Ontario)

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition à la Chambre des communes réunie en Parlement

Attendu que:
  • Champlain décrit dans son journal la chute des Chaudières comme un lieu de cérémonie pour les Anishnabeg (Algonquins) en 1610. Champlain y décrit en détail la cérémonie du tabac qu’y tiennent les Algonquins depuis des centaines d’années;
  • Les Anishnabeg voient les alentours comme un emplacement de sépulture approprié, vu le caractère sacré des terres et des eaux. William Commanda, aîné algonquin, a toujours dit que la chute était sacrée et s’est appuyé sur l’histoire orale pour créer sa vision des chutes et des îles environnantes;
  • Des photos aériennes montrent la forme du calumet sacré dans la bouilloire des chutes, appelée Asticou, la Grande Chaudière, et le cours d’eau qui en jaillit. Les Algonquins considèrent l’endroit sacré depuis des millénaires, mais les colons l’ont désacralisé en moins de 200 ans, car, aveuglés par le colonialisme, ils ne reconnaissaient pas la culture des Autochtones et la vénération qu’ils portent à certains endroits;
  • La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones dit que les peuples autochtones ont le droit de protéger leurs lieux sacrés. Protection doit être accordée aux îles et aux chutes sacrées.
Nous soussignés peuple originel et résidents du Canada, prions le gouvernement du Canada d’arrêter toute construction proposée.
Ouverte pour signature
27 juin 2017 à 13 h 57 (HAE)
Fermée pour signature
25 octobre 2017 à 13 h 57 (HAE)
Photo - Romeo Saganash
Abitibi—Baie-James—Nunavik—Eeyou
Caucus Nouveau Parti démocratique
Québec
Avis relatif aux pétitions