Passer au contenu Début du contenu
Une adresse courriel associée avec le gouvernement du Canada ou le Parlement du Canada ne peut être utilisée afin de créer, d'appuyer ou de signer une pétition électronique.
Subscribe to RSS Feed M’abonner au fil RSS

e-1037 (Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal)

42e législature
Lancée par Jimmy Yu de Montreal (Québec) le 20 avril 2017 à 13 h 26 (HAE)
mots-clés
Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal
Aéroports
État islamique en Iraq et au Levant
Sécurité aérienne
Terrorisme et terroristes
Travailleurs
Réponse du gouvernement déposée

Pétition au gouvernement du Canada

Attendu que :
  • Selon les médias, le 29 mars 2017, on a découvert que quatre employés de l’Aéroport international Pierre Elliott Trudeau de Montréal faisaient l’objet d’une enquête par la police de Montréal, et que certains d’entre eux ayant accès à des zones réglementées présentaient des signes de radicalisation. TVA a rapporté que l’enquête policière avait permis de constater que les travailleurs avaient regardé de la propagande pro-Daech et qu’un d’eux avait en sa possession des ouvrages sur des armes d’assaut de calibre militaire;
  • Le Journal de Montréal a rapporté que des quatre employés, au moins deux qui travaillent toujours à l’aéroport montrent des signes de radicalisation que les enquêteurs de la police jugent inquiétants, par exemple visite de sites Web pro-Daech, diffusion de propagande sur les médias sociaux et consultation de modes d’emploi pour fabriquer des explosifs artisanaux. Un employé, qui avait accès aux pistes et aux avions, a commenté les attaques survenues à Paris en novembre 2015 qui ont fait 130 victimes;
  • Le réseau a rapporté qu’un des employés avait depuis quitté son emploi à l’aéroport, tandis que l’autre avait été réaffecté loin des zones réglementées;
  • Le gouvernement insiste pour dire que ces individus radicalisés ne présentent plus de danger pour les citoyens de Montréal ni les voyageurs, et pourtant deux d’entre eux travaillent toujours à l’aéroport de Montréal.
Nous, soussignés, citoyens et résidents du Canada, prions le gouvernement du Canada de prendre immédiatement des mesures pour retirer les deux individus radicalisés de leur emploi afin d’éviter qu’ils deviennent une menace pour les Canadiens. Ils devraient être soumis à un engagement de ne pas troubler l’ordre public et être sous la supervision constante des autorités policières.
Charlesbourg—Haute-Saint-Charles
Conservateur
Québec
Pétition présentée à la Chambre des communes le 27 septembre 2017 (No de pétition 421-01689)
Réponse du gouvernement déposée le 20 novembre 2017 (Document parlementaire no 8545-421-01)
Ouverte pour signature : 20 avril 2017 à 13 h 26 (HAE)
Fermée pour signature : 18 août 2017 à 13 h 26 (HAE)
Province / Territoire
Signatures
Alberta
148
Colombie-Britannique
60
Île-du-Prince-Édouard
2
Manitoba
23
Nouveau-Brunswick
7
Nouvelle-Écosse
7
Ontario
223
Québec
259
Saskatchewan
25
Terre-Neuve-et-Labrador
7
Yukon
4
Autres pays
1
Avis relatif aux pétitions électroniques