Passer au contenu Début du contenu
Start of content

431-00250 (Affaires étrangères)

Pétition papier

Langue d'origine de la pétition : Anglais

Pétition à la Chambre des communes

Attendu que l’élection présidentielle récente en Guyana a soulevé d’importantes préoccupations en raison des irrégularités électorales liées au dépouillement des votes qui ont été signalées par des observateurs internationaux et que les résultats du vote sont remis en question;

Attendu que le secrétaire d’État des États-Unis, Mike Pompeo, et la vice-première ministre du Canada, Chrystia Freeland, ont fait part de leurs préoccupations au sujet de l’élection;

Attendu que le Canada peut et doit défendre l’équité électorale puisque le Guyana et le Canada font tous deux partie du Commonwealth;

Attendu que le Canada a joué un rôle de chef de file dans le cadre de situations semblables.

Nous, soussignés, résidents du Canada, exhortons la Chambre des communes à Ottawa à surveiller de près ce qui se passe au Guyana et, dans la mesure du possible, à défendre la liberté démocratique au Guyana.

Réponse du ministre des Affaires étrangères

Signé par (ministre ou secrétaire parlementaire) : L'honorable François-Philippe Champagne

Le Canada regrette fortement le retard prolongé dans la proclamation des résultats des élections au Guyana, retard qui dure maintenant depuis plus de 4 mois, soit depuis la tenue des élections le 2 mars 2020. Le gouvernement du Canada est déterminé à appuyer des élections libres et équitables au Guyana, a assumé un rôle de leadership dans le soutien financier et technique pour promouvoir des élections libres et équitables, et a travaillé étroitement avec des partenaires de la région pour plaider en faveur d’une conclusion crédible et transparente.

En amont des élections générales du 2 mars 2020 du Guyana, le gouvernement du Canada a facilité la prestation de conseils et de soutien d’experts au président de la Commission électorale du Guyana (GECOM) en lui offrant l’aide technique de Jean-Pierre Kingsley, autrefois directeur général des élections du Canada. Le Canada a cherché à assurer des élections justes et équitables en versant au Centre Carter un soutien financier afin de superviser et de surveiller les élections. Il a aussi financé une équipe de haut niveau de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) pour assurer une surveillance indépendante du recomptage mandaté des bulletins de vote du Guyana sur une période de 33 jours. Le rapport du 16 juin, 2020 de l’équipe du CARICOM a confirmé au GECOM et aux chefs des États membres du CARICOM que les résultats du recomptage étaient valides et devraient être utilisés pour déclarer le gagnant des élections nationales. Le Canada appuie l’Organisation des États américains, la CARICOM, le Commonwealth, la Cour de justice des Caraïbes et les organisations de la société civile, qui sollicitent l’annonce des résultats suite au recomptage national, validé par la mission d’observation de la CARICOM.

Le Canada a aussi collaboré étroitement avec d’autres membres de la communauté internationale pour plaider en faveur d’une conclusion crédible et transparente du processus électoral. Par l’entremise de son Haut-commissariat au Guyana, le Canada a émis plusieurs déclarations conjointes avec les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Union européenne pour appeler à un processus transparent et à un résultat crédible. Depuis les élections du 2 mars 2020, sept déclarations conjointes ont été émises, en date du 23 juin 2020, du 5 juin 2020, du 6 mai 2020, du 13 mars 2020, du 11 mars 2020, du 6 mars 2020 et du 5 mars 2020. Le Canada a aussi fait une déclaration le 15 juillet 2020 en faveur d’une conclusion rapide et transparente du processus électoral au Guyana.

Le gouvernement du Canada demeure déterminé à collaborer avec la communauté internationale pour veiller à ce que les résultats électoraux soient transparents, crédibles et respectueux de la volonté des Guyaniens.

Présentée à la Chambre des Communes
Kevin Lamoureux (Winnipeg-Nord)
10 juin 2020 (Pétition n° 431-00250)
Réponse du gouvernement déposée
24 septembre 2020
Photo - Kevin Lamoureux
Winnipeg-Nord
Caucus Libéral
Manitoba

Seules les signatures validées sont comptées dans le nombre total de signatures.

Avis relatif aux pétitions